1954

Premier coup de pioche !

C'est le 1er Février 1954 que les Carrières d'Houdain voient le jour, sous l'impulsion de Francis et Françoise VEYER. La région étant naturellement calcaire, ce sera du calcaire bleu qu'on y extraira en vue d'en faire des routes. A l'époque, la méthode d'enrobage dite "à froid" consistait à déposer directement un enrobé non chauffé et donc plus visqueux.
A cette époque les roches étaient extraites par forage et remontées manuellement jusqu'au centre de concassage.

1960-1963

Les Carrières se modernisent

Avec le développement fulgurant de l'industrie mécanique, les Carrières suivent le mouvement et modernisent leur équipement : extraction par tirs de mines, utilisation des premiers chargeurs et "Dumpers" pour la remontée des moellons rocheux.
L'automatisation des procédés a engendré une forte amélioration des capacités de l'entreprise et a permi de péréniser l'activité.
1962 marque aussi un changement de cap dans les méthodes d'application des enrobés et goudrons bitumineux. En effet la nouvelle législation en vigueur impose la pose d'enrobés "à chaud". C'est alors l'apparition aux Carrières du premier poste d'enrobage, toujours utilisé à ce jour.

1963-2014

Périnisation de l'activité

Pendant presque 50 ans nous nous sommes efforcés de fournir à nos clients un travail d'une qualité irréprochable, toujours à la recherche de techniques innovantes pour optimiser le rendement et la qualité des travaux effectués. La veille technologique, la recherche continue d'améliorations et l'optimisation de nos processus nous ont permis de nous implanter de façon durable en Avesnois.

2014

60 ans !

Voila maintenant soixante ans que les Carrières tournent à plein régime ! Deux générations plus tard la forage continue bon train, et notre présence dans l'Avesnois s'est consolidée avec les années. L'avenir nous réserve son lot de surprises et nous travaillons tous les jours pour permettre à l'entreprise de perdurer deux générations de plus !

Le coeur d'activité d'une carrière est d'exploiter la roche présente dans le sol, pour ce faire on l'extrait par tirs de mines.


Ce procédé consiste en un forage localisé de la roche afin de pouvoir y insérer un explosif dont la détonnation permettra la désagrégation de la paroi rocheuse en moellons qui pourront par la suite être traités.


La vidéo ci-contre présente un tir de mines effectué dans nos Carrières :

Une fois excavé, le calcaire se présente sous la forme de moellons de grand taille, ils ne peuvent être transportés en l'état. C'est pourquoi ils subissent un premier dégrossissement sur le site du tir.

Une fois suffisament réduits, ces moellons sont chargés puis acheminés en haut des Carrières, dans l'installation de concassage. Ils y seront alors broyés en graves de diamètre variable. Ce sont ces graves qui formeront, plus tard dans le processus, le constituant des enrobés appliqués en revètement sur les routes.

Le poste d'enrobage est un des postes clé de l'exploitation.


C'est ici que les graviers sont incoporés au bitume pour permettre la création des enrobés qui seront étalés sur les chaussées.


Les carrières d'Houdain disposent de deux postes d'enrobage : le premier qui a vu le jour dans les années 60 suite aux exigences règlementaires de production d'enrobés à chaud ; le second vit le jour au début des années 2000, il dispose de tous les éléments modernes que l'évolution technique a permis et donne aux Carrières l'opportunité d'offrir à ses clients un produit de la meilleure qualité.

Mise en Oeuvre des enrobés : un gage de qualité

Une fois l'enrobé produit, nos équipes sur le terrain l'appliquent sur les chaussées de la région.
Nos soixante ans de savoir-faire doublés de nos équipes dynamiques et expertes font de nos travaux de mise en oeuvre des exemples de qualité sur le long terme.